Le président américain a appelé à prier pour les audiences d'Arnold Schwarzenegger dans «The Apprentice». L'ex-gouverneur de Californie lui a répondu.

Le «petit-déjeuner national de prière» est un rituel de Washington qui rassemble des élus des deux bords. Donald Trump a profité de l'occasion pour étriller Arnold Schwarzenegger, qui lui a succédé à la tête de l'émission de téléréalité «The Celebrity Apprentice». «Nous avons eu un succès extraordinaire avec The Apprentice et quand je me suis lancé dans la course à la présidence, j'ai dû le quitter», a raconté le président américain, devant plusieurs centaines de personnes rassemblées dans un grand hôtel de Washington.

Ils ont embauché une star du cinéma, Arnold Schwarzenegger, pour me remplacer. Et nous avons vu ce qui s'est passé, une chute vertigineuse des audiences, un désastre total», a-t-il poursuivi. «Je veux prier pour Arnold et pour ses audiences, O.-K.?», a-t-il ajouté, au milieu de rires.

Les gens pourront de nouveau dormir tranquillement...»

Donald, j'ai une idée: pourquoi ne pas échanger nos jobs?», a réagi ce dernier, dans une courte vidéo. «Les gens pourront de nouveau dormir tranquillement...».

Début janvier, le magnat de l'immobilier, qui reste coproducteur exécutif de l'émission, avait déjà raillé sur Twitter les premières audiences de l'ancien gouverneur républicain de Californie (2003-2011) en comparaison de la «machine à audimat» Trump. «Je vous souhaite bonne chance et j'espère que vous travaillerez pour TOUS les Américains aussi agressivement que vous avez travaillé (à façonner) votre audimat», avait répondu «Schwarzy».