(RS) - Le futur des circuits de paiement se trouve peut-être dans le boulevard Royal, à Luxembourg-Ville. LuxTrust a signé un partenariat qu'elle espère décisif avec la start-up SnapSwap, en présence du ministre de l'Économie Étienne Schneider (LSAP). Denis Kiselev, fondateur de SnapSwap, a conçu l'application gratuite Glotena après un voyage dans la Silicon Valley. L'application se veut un mélange entre le cochon-tirelire et la messagerie instantanée, comme WhatsApp.

«SnapSwap est le premier institut financier électronique enregistré au Luxembourg, s'enthousiasme Étienne Schneider. Le potentiel de cette société est énorme». Le concept est simple: les utilisateurs de Glotena peuvent discuter tout en transférant de l'argent. Par exemple, un jeune se trouve en vacances à Milan et a besoin d'argent pour financer la fin de ses vacances. Il peut alors contacter sa famille restée au Luxembourg via l'application de messagerie et l'un de ses parents peut accorder un virement en quelques secondes. La sécurité passe donc par les solutions d'identification développée par LuxTrust. Le paiement par mobile utilise un autre système, qui adopte sa propre technologie de chiffrage. Une technique utilisée notamment par les bitcoins.

Sur Android et Ios

Les agences bancaires deviendront-elles obsolètes si deux personnes peuvent se faire des virements en direct avec un outil gratuit? «Pour nous, l'objectif n'est pas de faire de la concurrence aux banques, mais de créer des synergies», explique Denis Kiselev à L'essentiel. La BIL et BNP Paribas ont déjà noué des partenariats avec lui.

L'ancien bourgmestre de Luxembourg-Ville, Paul Helminger, est devenu président de SnapSwap. L'ancien politicien de 75 ans est convaincu par le concept de Glotena, parce que l'application répond aux besoins des jeunes générations. «C'est important que l'utilisation soit simple. Et qu'un acteur établi comme LuxTrust ait pu s'accorder avec une start-up comme SnapSwap». L'application sera disponible dans les prochaines semaines sous Ios et Android. Paul Helminger a d'ores et déjà pu verser la somme de deux euros au ministre à la fin de la présentation.

https://www.youtube.com/watch?v=2nK81PfAOAk&feature=youtu.be